12 A.A.P.P.M.A. de l’Ardèche se rassemblent afin d’essayer de lutter contre un retour à une maille à 20 cm sur cinq cours d’eau du département !
L'Arrêté Préfectoral pour un retour à une maille à 20 cm est paru. Il concerne cinq cours d'eau de l'Ardèche : le Gage, la Vernason, le Tauron, la Besorgues et l'Eysse.

Suite à la réunion du 18 février 2004 à Tournon, il a été décidé de contester l’Arrêté Préfectoral N° 2004-23-11 du 23 janvier 2004 au Tribunal Administratif.

Une seconde réunion sur ce sujet d’importance capitale pour l’avenir de nos rivières aura lieu au Teil, le samedi 6 mars 2004 à 10h00 à l’Espace LUNAPARC.

Venez nombreux soutenir cette action pour défendre nos rivières dont les ressources ne sont pas intarissables. N’hésitez pas à en parler autour de vous ! Merci.

 

Pourquoi une maille à 23 cm ?

C'est l’application de la loi pêche : la taille minimale de capture est censée permettre l'accomplissement de la première reproduction pour chaque espèce de salmonidé (Art.R. 236-23 du Code Rural).
La maille légale de 23 cm actuellement appliquée en Ardèche est basée sur les conclusions du P.D.P.G (Plan Départemental pour la Protection du milieu aquatique et la Gestion des ressources piscicoles de l’Ardèche) réalisée sur trois ans par la Fédération Départementale en collaboration avec le Conseil Supérieur de la Pêche.

Contrairement aux idées reçues, les truites ont une croissance tout à fait satisfaisante dans les cours d'eau de l'Ardèche, ne justifiant donc pas le retour d'une maille à 20 cm.
Cette mesure réglementaire actuelle d’une maille à 23 cm sur l’ensemble du département, répond aux exigences de pérennisation des peuplements de truites sauvages et à la valorisation halieutique de nos cours d’eau (protection des géniteurs, renouvellement autonome des populations).

Si l’on ne réagit pas à une telle démarche, d'autres rivières risquent de se voir attribuer une maille à 20 cm.
A terme, on peut craindre que les efforts accomplis pour une gestion patrimoniale des rivières ardéchoises soient réduits à néant.
L'arrêté n° 2004-23-1 du 23 janvier 2004 remet en cause sept ans d'une gestion responsable. Nous ne pouvons que condamner un tel arrêté préfectoral, pris sous la pression des politiques à l'approche des échéances électorales. Nous aurions aimé voir ces mêmes politiques s'investir autant cet été dans la gestion des milieux aquatiques, quand nos rivières mourraient du non-respect des lois par des pompages et des prélèvements abusifs !

Afin d'éviter le retour à cette gestion du passé, il ne nous reste malheureusement qu'une solution : former nous aussi un collectif et contester cet arrêté.
Plusieurs associations ont déjà exprimé leur volonté d’opposition à cet arrêté : Annonay, Le Teil, Tournon, Vanosc, les Ollières.
Des soutiens nombreux nous viennent aussi des signataires de la pétition lancée sur Internet par l’A.A.P.P.M.A. d’Annonay : Club de Pêche Sportive Forez Velay, A.A.P.P.M.A. d’Hauterive (31), Club Mouche "La Phrygane", Groupement des Pêcheurs Sportifs de Décines, de guides de pêche, etc. Des clubs mouche locaux sont aussi montés au créneau et sont prêts à nous suivre.

Si vous soutenez cette démarche, mais que vous ne pouvez vous déplacer, faites le savoir ! Merci

Contact : dgarnodon@wanadoo.fr

 

Accueil                                                  Archives