WEEK-END SILURES AU LAC DE VERT - 19 & 20 JUIN 2010


Week-end silures au lac de Vert

L'AAPPMA La Gaule Annonéenne avait donné rendez-vous à ses pêcheurs au lac de Vert pour une animation pêche autour du silure.

Ce week-end répondait à plusieurs objectifs :
• Permettre de vérifier la forte présence des silures détectée cet hiver à l'aide d'écho-sondeurs,
• Faire connaitre les techniques de pêche aux silures et le Silure Club Rhodanien,
• Echanger sur la problématique que rencontre ce lac et sur les solutions envisageables.

En effet, ce lac est envahi de silures, suite à des déversements malveillants. La population de silures a véritablement explosé, mettant en danger l'équilibre naturel du lac. Il est bon de rappeler qu'introduire illégalement des espèces dans le milieu naturel est un délit grave, passible de lourdes peines.

De la casse, des ratés et tout de même quatre spécimens ramené,s dont un de 1,61m et un plus gros de 1,91m. Ce fut aussi l'occasion de faire découvrir la pêche en float-tube aux jeunes présents grâce à l'autorisation spéciale accordée par l'A.S.A. de Vert pour cette manifestation (la baignade et la navigation sont normalement interdites au lac de Vert).

Pour conclure, un week-end où tout s'est bien déroulé, avec des participants contents et des pêcheurs annonéens qui ont découvert de nouvelles techniques.
Un grand merci aux membres du Silure Club Rhodanien et une mention spéciale à leur énergique Président Philippe SANCHEZ !

Patrick PACHOT


Tout a commencé en décembre 2009, quand Pierre GAUTHIER (membre du Conseil d'Administration de La Gaule Annonéenne) nous informe que lors de leur réunion de rentrée, il a été chargé de nous contacter.
Quelques appels téléphoniques, quelques échanges d'e-mails et le rendez-vous est fixé au 12 décembre 2009 : nous sommes chargés d'estimer la population de silures dans le lac de Vert, près d'Annonay.

Nous avions donc effectivement annoncé à Didier DUCLAUT et Patrick PACHOT que nos sondeurs confirmaient une grosse densité de silures. Il ne restait plus qu'à organiser un week-end de pêche pour démontrer notre crédibilité...

C'est donc le samedi 19 juin 2010, que l'équipe du Silure Club Rhodanien a été conviée.
Bien évidement, nous pouvions aussi nous y rendre dès le vendredi après-midi, comme le fit
Boboss.
Boboss qui trempa ses lignes et à la tombée de la nuit (selon l'heure légale) arrêta sa partie de pêche.
Un détail qui aura son importance dans la suite des événements : il casse en récupérant sa ligne et laisse le montage au fond.

Le samedi matin, nous arrivons au lac de Vert, qui n'est plus tout a fait celui que nous avions découvert en décembre : le niveau a remonté de 6 mètres et il est parfait.
Une petite partie de ce lac étant classé en réserve, nous tendons les premières bouées à côté dans la partie la plus profonde (11 mètres), puis en allant sur notre droite dans des volumes moins importants (7 mètres).

Un chapiteau était monté par l'A.A.P.P.M.A. et nous en profitons pour y installer notre stand.
Il est 13h, et nous passons à table : un barbecue offert par La Gaule Annonéenne.

Dans l'après midi, les visiteurs se succèderont. Ils découvriront nos montages, nos photos de poissons et certains seront attentifs aux conseils avisés de notre ami
Norbert07.
Pendant ce temps là, une initiation en float tube est proposée.
Quant à moi, je resterais plus prudent ou... moins courageux et préfèrerais initier nos invités à la technique de l'octopus et du sondeur.

Et ce que nous voyons sur notre sondeur laisse rêveur : un grosse quantité de silures, dont 2 très gros. Seul bémol, ils se tiennent dans les 7 mètres et nous avons des cannes qui n'ont peu de chance.

Il est 17h et c'est la touche pour
Norbert07. Il casse sur un poisson qu'il estime à plus de 1,50 m.
Une heure plus tard, il montre au public que le silure est bien présent dans ce lac en sortant un sujet de 1,10m qui repartira à l'eau aussitôt.

Le ventre a ses raisons : Charly et Romu préparent le casse-croûte et cette fois, c'est le Silure Club Rhodanien qui offre la barbecue.

Vers 22h, Steven (membre de l'A.A.P.P.M.A.) dépique à son tour un poisson d'1 mètre. La journée pêche se termine ainsi.

Mais la soirée n'est pas terminée pour les participants : du rire, des discussions, des débats, et un verre. De la véritable convivialité !

Dimanche matin à 7h, c'est Christophe30 qui lutte : il vient de toucher un beau poisson. Mesure faite, il accuse 1,91m.

A 8h, la canne de
Norbert07 plie et c'est Boboss qui est désigné pour le combat. Il sort alors son tout premier silure sous l'oeil attentif de tous les invités et visiteurs.
Et fait marquant, il retrouve dans le gueule de ce poisson le montage perdu le vendredi.

A midi, Didier se colle au barbecue. Tandis que Sylvain (le Garde) et Patrick préparent la table aidés par
Boboss.

Alors que nous sommes en plein repas, Fred sortira le 5ème silure du week-end qui mesurait 1 mètre.

Avant que tout le monde ne parte, les administrateurs de l'A.A.P.P.M.A. souhaitent nous faire un dernier cadeau. Ils nous offrent en effet des timbres qui nous permettent de pêcher toute l'année dans ce lac, timbre que chacun d'entre nous s'empressera de coller sur son permis.

C'est donc sur cette dernière note que nous clôturons le week-end.
Nous remercions les administrateurs et membres de la Gaule Annonéenne, les visiteurs, les participants du Silure Club Rhodanien et les poissons. Enfin, un clin d'oeil à Bernard (un autre garde) pour son humour et sa sympathie.

Merci à tous et à bientôt.
Silurement vôtre.

Philippe SANCHEZ
Président du Silure Club Rhodanien



Afin d'éviter une polémique qui semble poindre sur ce week-end, je rappelle ce qui avait été décidé en Conseil d'Administration et les objectifs du week-end :
• Permettre de vérifier la forte présence des silures détectés cet hiver à l'aide d'écho-sondeurs,
• Faire connaitre les techniques de pêche aux silures et le Silure Club Rhodanien,
• Aucune obligation de remise à l'eau des silures : libre choix aux participants.

Sur la possibilité du transfert des poissons, je vois mal comment, en nous plaignant du transport et du déversement illicite de poissons, nous pourrions, nous A.A.P.P.M.A., pratiquer ce type d'opérations : il faut être sérieux !

Il faut surtout se dire que ce n'est pas l'enlèvement de 3 à 4 silures sur une population de plus de 70 poissons échosondés (dont plusieurs très gros) qui rétablira l'équilibre du lac. Il n'y a malheureusement pas de solution miracle, si ce n'est une vidange complète du lac.
Une autre solution de moindre ampleur, qui permettrait (peut-être...) un redémarrage sur quelques années, serait une opération de pêche aux filets, mais elle n'est pas simple à réaliser et encore faut-il trouver un pêcheur volontaire...

Il est clair que nos truites arc-en-ciel doivent payer un lourd tribut aux silures, mais je vous rassure, il y a toujours des pêcheurs assidus du lac de Vert qui attrapent plus de 50 truites arc-en-ciel par an, sans compter tous ceux qui ne s'en vantent pas.

Patrick PACHOT

Président de La Gaule Annonéenne

Accueil                                                  Archives