NOVEMBRE 2005

 

GESTION DES LACS EN 2005-2006

Afin de poursuivre le développement de la pêche des poissons carnassiers au lac du Ternay amorcé en fin d'année 2003, nous venons d'y déverser 70 kg de brochets capturables (50 à 60 cm), 150 kg de brochetons de 300 à 350 gr qui atteindront la taille de capture dans un an et demie à deux ans, pour effectuer un empoissonnement de fond, ainsi que 50 kg de sandres (40 à 50 cm). 100 kg de gardons et rotengles ont également été déversés.

L'étude menée sur ce lac avait démontré qu'il n'y avait pas, ou très peu, de reproduction naturelle pour les brochets (pas d'herbiers à cause des variations de niveau du lac et des nombreuses berges rocheuses). C'est pourquoi, chaque année, nous installons des frayères artificielles. Ces frayères, soutenues par des flotteurs, sont constituées de fibres synthétiques d'une superficie de 8 m2, encadrées par des fibres plus longues et plus rigides destinées à protéger les jeunes poissons des prédateurs (brochets, sandres et black-bass).
Un système de cordes, reliées aux flotteurs et aux lests, permet de maintenir les frayères à une profondeur constante par rapport à la surface de l'eau.
Les poissons viennent pondre leurs oeufs sur ces fibres, censées reproduire la végétation aquatique sur laquelle ils pondent habituellement.

On obtient ainsi une reproduction naturelle, avec des poissons de qualité, adaptés à leur milieu, qui s'applique aux gardons, mais aussi aux brochets si les frayères sont mises en place en février, et nettoyées ensuite. Cette année, l'installation a été retardée à cause du gel du lac. Elle n'a eu lieu que le 18 mars. Les frayères ont été retirées le 8 juillet.

Il n'y aura pas de fermeture de la pêche spécifique au lac cette année, suite à ces déversements. La règlementation générale de la pêche en deuxième catégorie s'appliquera normalement.

Par ailleurs, il est important que les pêcheurs respectent les règles de bonne conduite, par exemple en ne laissant pas trop engammer les poissons avant de ferrer, pour la pêche au vif, en augmentant volontairement la taille de capture de 10 cm et en limitant le nombre de prises gardées. Ce seront ainsi des poissons plus nombreux qui pourront se reproduire et augmenter ainsi de manière conséquente le potentiel piscicole du lac.

Au lac de Vert nous avons déversé 30 kg de brochets (50 à 60 cm), ainsi que 30 kg de gardons et rotengles.

Bonne pêche à tous.


Accueil
                                                  Archives